Foire Aux Questions (FAQ)

1. Que doit-on faire en cas de situation jaune ?
2. Et en cas de situation signalée en vert ?
3. Pourquoi 4 couleurs ?
4. Quels sont les conseils de comportement à suivre ?
5. Quelles sont les conséquences possibles des crues ?
6. Quelle est la différence entre vigilance et alerte ?
7. Quelle est la différence entre prévision et vigilance ?
8. Pourquoi les données pluviométriques ne sont-elles pas disponibles?

1. Que doit-on faire en cas de situation jaune ?
En situation jaune, certains enjeux locaux (parking, voies sur berge, passages à gué...) peuvent être menacés et les maires peuvent être amenés à prendre des mesures conservatoires. De même, certaines pratiques professionnelles ou de loisirs peuvent être exposées à des risques hydrologiques du fait du risque de montée rapide des niveaux du cours d'eau. Le jaune ne signifie donc pas qu'il n'y a aucun danger hydrologique. Il est recommandé de consulter le bulletin disponible, notamment à proximité immédiate d'un cours d'eau ou si l'on envisage de pratiquer une activité exposée.
2. Et en cas de situation signalée en vert ?
La couleur verte indique qu'aucune vigilance particulière n'est nécessaire. Cependant, cela ne signifie pas qu'aucune montée du niveau du cours d'eau ne pourra intervenir.
3. Pourquoi 4 couleurs ?
Ce choix permet d'attribuer deux couleurs aux situations hydrologiques relativement fréquentes (vert et jaune) et deux autres aux situations hydrologiques faisant intervenir des phénomènes dangereux de forte intensité (orange), voire d'intensité exceptionnelle (rouge) nécessitant la mise en oeuvre de moyens de secours importants.
4. Quels sont les conseils de comportement à suivre ?
Lorsqu'un bassin versant est en jaune, orange ou rouge, des conseils élaborés par les pouvoirs publics sont indiqués dans les bulletins d'information : ils sont simples et adaptés à chaque phénomène. Les préfectures et les mairies, relayées par les médias locaux, pourront compléter et préciser ces conseils.
5. Quelles sont les conséquences possibles des crues ?
Des conséquences possibles types des phénomènes dangereux sont indiquées dans les bulletins de suivi en liaison avec les conseils de comportement.
6. Quelle est la différence entre vigilance et alerte ?
La vigilance n'est pas une alerte.
La vigilance crues permet de prévenir le public et les autorités qu'il existe un risque de crue, plus ou moins important selon la couleur de vigilance. La vigilance permet de se mettre en situation de réagir de manière appropriée si le danger se précise.
L'alerte quant à elle n'est déclenchée que lorsque le danger est avéré, par exemple lorsque l'importance de la crue préssentie justifie le déclenchement des mesures de sauvegarde et la mobilisation des moyens de secours. Elle est déclenchée par le préfet, qui alerte les maires, qui à leur tour alertent la population et peuvent mettre en oeuvre un éventuel plan communal de sauvegarde.
Il n'y a donc pas de lien systématique entre la vigilance et l'alerte. La vigilance permet d'anticiper la crise et donc de gérer l'alerte dans de bonnes conditions, autant pour ce qui concerne les autorités que le public.
7. Quelle est la différence entre prévision et vigilance ?
La vigilance caractérise un niveau de risque de crue défini selon 4 couleurs permettant d'anticiper au maximum une crise hydrologique à venir. Elle est un signal permettant d'attirer l'attention sur un danger potentiel (qui a de fortes chances de se produire). Il s'agit d'une information essentiellement qualitative, à la différence de la prévision qui fournit pour une échéance donnée, une évaluation des niveaux et débits attendus en un ou plusieurs points d'un cours d'eau.
8. Pourquoi les données pluviométriques ne sont-elles pas disponibles?
Le site "vigicrues-reunion.re" ne traite que de l'information sur les crues et ne donne des informations que sur les niveaux des cours d'eau. Toutefois, les bulletins de suivi contiennent souvent des informations relatives aux précipitations observées.
Par ailleurs, les informations pluviométriques sont accessibles sur le site Internet :www.meteofrance.re ou en contactant directement Météo France.